Technique de pose clouée pour les parquets massifs, comment faire ?

La pose clouée est la plus ancienne des techniques de pose de parquets. Réservée aux parquets en bois massifs d'au moins 20 mm d'épaisseur, la pose clouée consiste à clouer le parquet sur des lambourdes scellées dans une chape. Dans le cas où les lambourdes sont relativement serrées, on pourra s'orienter vers un parquet contrecollé à support multiplis d'épaisseur égale. Les lambourdes ne sont plus indispensables dans le cas où le support est un ancien plancher.

Les pré-requis pour la pose clouée :

La pose clouée nécessite la connaissance des pré-requis adaptés au type de parquet ainsi qu'au type de support. Le stockage, l'hygrométrie de l'environnement, hydrométrie du support, la planimétrie et les joints de dilatation sont les étapes à respecter afin de réussir la pose clouée de votre parquet.

La préparation du support
Avant de commencer la pose, préparez tout le matériel nécessaire :

  • marteau ou cloueuse
  • clous sans tête de 50 mm
  • cale en bois
  • colle à bois
  • pâte à bois
  • mètre
  • chasse-clou
  • couteau à enduire
  • scie à dos
  • tire lame

Pour la fixation des lambourdes :

Les lambourdes peuvent être scellées au plâtre, vissées, clouées ou en flottaison, vissées ou clouées sur les solives perpendiculaires. Les lambourdes doivent être positionnées afin que le parquet soit dans le sens de la lumière ou de la marche. Si vous devez parqueter une pièce de grande surface, c'est la longueur des lames qui sera parallèle au plus grand côté de la pièce.
Les lambourdes doivent être de même niveau, 2 mm sous une règle de 20 cm. En cas de décalage, calez sous les saignées.
Les entraxes du support devront être de 30 à 45 cm si le parquet à minimum 20 mm d'épaisseur.

La pose clouée du parquet massif :

La fixation des lames ne se fera qu'après le positionnement de la première rangée de lames contre les cales, rainures orientées vers le mur.
La première rangée de lames sera posée le long du mur en prenant soin de laisser un espace de 10 mm pour le joint de dilatation à l'aide de cales en bois.
Clouez bien droit à intervalles réguliers de 40 cm et près des plinthes. Les clous seront noyés avec le chasse-clou. Bouchez ensuite avec de la pâte à bois.
La languette est à clouer en biais avec un chasse-clou.
Les clous seront sans tête avec une longueur de 50 mm.
Pensez à laisser le joint de dilatation en périphérie de la pièce.

Poursuivez la pose des lames de la rangée en emboîtant la lame dans la précédente tout en enduisant de colle les rainures des extrémités afin d'éviter les grincements.

Si lors de la première rangée vous avez besoin de couper une lame, la chute servira à débuter la seconde rangée. Les jointures entre les lames devront être réparties et éloignées de 15 cm environ.
Il se peut que la dernière lame ne nécessite pas de découpe. Dans le cas contraire, bien calculer la largeur à scier en pensant à laisser les 8 mm obligatoires pour le joint de dilatation.
Pour effectuer le dernier emboîtement, utilisez le tire-lame.
Pour l'isolation du parquet, vous pourrez utiliser de la laine de verre, laine de roche ou fibre de bois.

La finition de la pose clouée :

Les joints de dilatation seront masqués par la pose de plinthes ou de baguettes de finition assorties au style du parquet.
Les tuyauteries et huisseries seront mastiquées.

La séparation des pièces à parqueter :

Placez des seuils de jonction ou des seuils à niveau en cas d'écarts.
Toutes les pièces pourront être parquetées avec le même parquet avec une pose clouée d'une seule traite. Il sera indispensable de vérifier que les lames soient parallèles aux murs afin d'avoir un rendu esthétique. Dans le cas contraire, il vaudra mieux marquer la séparation avec des effets décos.

La finition du parquet en pose clouée :

Si votre parquet est prêt à poser, vous n'aurez aucun traitement à appliquer sauf en cas d'indications contraires du fabricant. Les parquets protégés par une huile végétale peuvent demander une dernière couche protectrice à appliquer après la pose.

Pour les parquets bruts, vous pourrez choisir parmis une large gamme de fintions diverses : parquet huilé, parquet vernis ou parquet teinté. L'application de ces finitions se fera après un léger ponçage et répéter 2 à 3 fois si besoin.
Nous vous recommandons de procéder aux finitions de votre parquet avant la pose des plinthes et baguettes.
8 jours minimum sont nécessaires à la stabilisation du parquet.

Les conseils apportés ici sont élaborés selon le DTU 51.1. Cela va vous aider à réussir la pose de votre parquet clouée.


voir le guide