Vos commandes expédiées en 24h/48h !
01 42 61 48 94 Appel Non Surtaxé
Rechercher...

4 erreurs à éviter lors de la pose de son parquer flottant

4 erreurs à éviter lors de la pose de son parquer flottant

Poser son parquet flottant sur un sol irrégulier

Le parquet flottant est destiné à être posé sur un sol parfaitement droit et dépourvu de toute dénivellation. Si la configuration de votre sol présente des décalages importants, le mieux est d’opter pour une autre solution de revêtement, car le parquet flottant risque de perdre de toute sa consistance.

Si irrégularité il y a, celle-ci ne devra pas dépasser les 4mm. Dans ce cas de figure, il peut être possible de rattraper les choses avec la mise en place d’une sous-couche isolante.

Si vous n’êtes pas convaincu du fait qu’un sol irrégulier ne convient pas au parquet flottant, dites-vous que votre équipement risque de gondoler fortement lorsqu’interviendra l’humidité ambiante de votre pièce de vie. Ainsi, il faudra à tout prix corriger les irrégularités du sol avant de poser votre parquet.

Sauter l’étape de la sous-couche

Si la mise en place d’une sous-couche isolante parait être optionnelle lorsqu’on dispose d’un sol bien droit, il faut savoir qu’elle reste essentielle dans l’hypothèse de la pose d’un parquet flottant.

Ainsi, votre sol bénéficiera d’une isolation phonique, ce qui permet d’arrêter les bruits, mais également d’une isolation thermique, utile non seulement pour vous préserver du froid, mais pour protéger votre revêtement des effets néfastes de l’humidité. 

En effet, l’humidité entrainera une déformation rapide de votre parquet.

Oublier de choisir les pièces adéquates

Si le parquet flottant se pose plus aisément que le parquet en bois massif, force est d’admettre que sa conception s’accompagne d’une certaine fragilité. Pour préserver votre parquet flottant le plus longtemps possible, il faudra alors bien choisir les pièces qui vont l’accueillir.

Ainsi, votre parquet aura de beaux jours devant lui si vous le posez dans les chambres à coucher ou encore dans le living-room, là où vous ne risquez pas de trop le solliciter ou encore de marcher dessus avec vos talons aiguille.

Par contre, on ne saurait recommander de poser du parquet flottant dans une salle de bain, une cuisine ou une salle à manger. Les aliments et les liquides qui pourraient tomber ne feraient qu’abîmer rapidement votre revêtement de sol.

Si vous tenez vraiment à prendre ce risque, le mieux est encore d’opter pour une essence de bois résistante qui ne craint pas l’humidité ou de revêtir votre parquet flottant d’un revêtement supplémentaire.

Mettre les lames dans le même sens que vos ouvertures

Le dernier point de vigilance à avoir pour la pose du parquet flottant concerne l’orientation que vous lui donnerez par rapport à vos fenêtres.

Pour ne pas se tromper, il faut partir du principe selon lequel la manière dont vous poserez votre parquet fera toute la différence sur la perception que vous aurez de votre espace notamment au niveau de son volume et de sa luminosité.

Ainsi, le meilleur conseil que l’on puisse vous donner est de placer votre parquet flottant dans un sens perpendiculaire à vos fenêtres. Ainsi, il n’y aura aucun effet de coupe lorsque vous projetterez votre regard à travers la pièce. 

Ces conseils ne sont certainement pas exhaustifs, mais se veulent être quelques points de repère pour vous faire profiter au mieux de votre parquet flottant. Souvenez-vous toujours qu’il vous offre une grande facilité lors de la pose, mais s’avère être délicat à entretenir. 

Pour vous faciliter la vie, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel du parquet. Il vous éclairera sur les solutions à adopter selon la configuration des pièces de votre maison et effectuera lui-même la pose si besoin.

Articles Similaires
Toute notre actualité sur le parquet et blog maison.